L.A. story (part 2 et fin)


Pi les Mobius? Mouenye… Petite cérémonie intime dans une petite salle du grand hôtel Roosevelt. Une cinquantaine d’invités tout au plus, les gagnants en fait… et moi! Pas grand chose de spécial à retenir, si ce n’est que le vin y était très bon (un bon p’tit Chardonnay local), que j’y ai fait la connaissance de deux gentilles Allemandes (2 des 49 gagnantes!) et qu’on a passé la soirée à rigoler devant le rythme très « symphorien » de l’événement… et v’là la p’tite madame qui repart du fond de la salle en courant (un gros 20 pieds, facile) pour aller porter sur la scène un autre beau trophée dans sa housse rose nanane, cousue maison, qu’elle rapportera (la housse, pas le trophée), histoire d’aller dissimuler un autre beau trophée qu’elle ira porter à nouveau sur la scène en courant…. voyez le genre ;-)

Glamour L.A. ? J’imagine que ça dépend dans quel coin de Sunset tu te tiens… Je fus toutefois très impressionné de leur Wall Street, ça m’a quasiment donné le goût d’y installer un branch office!

2017-04-08T09:08:28+00:00 Fév 6, 2008 @ 16:03|Categories: blog|Tags: , , |2 Comments

2 Comments

  1. Normand Miron février 9, 2008 at 10:27

    ouais, Sutherland m’a dit la même chose;-)

  2. simon duhamel février 9, 2008 at 8:14

    J’adore la chemise!

Leave A Comment

Lire mes billets

Écouter mes podcasts