Lire mes billets

Écouter mes podcasts

Avez-vous vue sur le lac de votre site?

Mon propos d’aujourd’hui ne concerne absolument pas le marketing interactif, et pourtant quelque part, il en est la base. Je le crois.

Je vous l’ai déjà dis sur ces pages, cet été, j’ai passé une partie des vacances dans les Cantons-de-l’Est, quelque part dans le coin d’Eastman.

Une des rares journées où le soleil a daigné se montrer le bout du nez (et quand je parle de bout, c’est volontaire, on n’en a pas vraiment vu plus), ma douce et moi en avons profité pour aller se balader du côté de Magog. Comme la tradition le veut, la nôtre en tout cas, on a été inaugurer nos vacances sur la plus belle terrasse de la principale. Pourquoi la plus belle? Parce qu’elle offre un point de vue imprenable sur le canal qui mène au lac. Et quand je dis imprenable, c’est à prendre littéralement.

Ça fait trois étés qu’on va luncher là, et chaque fois, la section la plus proche de ce joli point de vue est fermée. Les gens peuvent s’asseoir du côté de la rue principale ou bien près du bar central, mais lorsqu’un téméraire touriste en mal d’émotions fortes ose s’aventurer de l’autre côté de ce barrage de chaises de plastiques, il est immédiatement poursuivi par une serveuse sanguinaire qui le ramène subito presto du côté clair du service.

Combien de fois ai-je vu un couple, une petite famille ou un groupe de touristes français se faire vilipender vertement par le staff pour avoir commis l’infâme impair d’avoir franchi la frontière du non-service. Au point où j’en ai vu qui ont tout simplement tourné les talons et sont partis vers une autre terrasse ou resto plus accueillant. Incroyable, non? T’as un spot écoeurant, le monde vient chez vous parce que c’est ce qui les attire et pi, non, t’as pas le droit d’y aller.

On veut pas que le staff marche pour rien, on veut fronter la terrasse près de la rue pour attirer le touriste affamé, le jour, c’est trop tranquille, toutes ces raisons sont sûrement bonnes, du point de vue du commerçant. Mais caltare, c’est pas ça que veulent les clients!!!

Mon petit doigt me dit qu’il existe sûrement un moyen d’optimiser le service pour permettre la chose. Et ce faisant, attirer probablement encore plus de clientèle sur la terrasse. Si les gens préfèrent le fond, fermez le devant! Fermez le milieu. Ouvrez un centre de service à l’arrière. Engagez des serveuses qui sont capables de marcher 20 pas de plus par service plutôt que de chiller entre elles, au bar. Sous-louez la section au resto viet d’en face. Sais-tu, moi?

Se peut-il que la section la plus populaire de votre site se cache au fond et que vous ne le sachiez même pas? Se peut-il que vos consommateurs s’accomodent de votre architecture ou de vos fonctionnalités, mais qu’au fond, ils souhaiteraient que ça se déroule autrement? Prenez le point de vue de vos consommateurs, pas celui de votre serveur (joke plate, mais je m’assume). Questionnez-les. Suivez leur déplacement sur votre site. Aidez-les à trouver ce qu’ils veulent. Et surtout, écoutez-les! Peut-être vous rendrez-vous compte que quelque part sur votre site, s’y cache un merveilleux point-de-vue sur le lac.

Bonne fin d’été!

2017-04-07T15:11:48+00:00 Sep 18, 2008 @ 6:00|Categories: blog|Tags: , , |0 Comments

Leave A Comment