World’s 50 Most Innovative Companies: no. 29 The Barbarian Group

Qui a dit que les magazines n’étaient pas de leur temps? En fait, ils sont tellement en avance sur les autres médias qu’ils publient généralement leurs numéros deux mois à l’avance, ce qui fait que lorsque l’on est rendu au mois en question, le matos est souvent dépassé.

Dans son numéro de mars, reçu par la poste voilà deux semaines (!), Fast Company ne tombe pas dans ce piège. Au contraire, il remonte dans le temps jusqu’à 1994 pour nous raconter brièvement la petite histoire d’une des World’s 50 Most Innovative Companies, The Barbarian Group, une de mes boites techno-creative interactives préférées.

Généralement à l’ombre des boites pour lesquelles ils travaillent – ce sont eux qui ont développé le fameux Subservient Chicken pour CP+B qui en a récolté toute la gloire – nos joyeux Barbarians innovent à la sauce techno, faisant ainsi d’une fonction généralement reléguée dans la catégorie « boute plate » le moteur central de concepts tout à fait innovants.

BG innovent aussi dans le modèle d’affaire. Typiquement, une boite de prod ne ferait affaire qu’avec des agences. Ici, pas de ça. C’est projet par projet, client direct ou agence, peu importe la formule, ce qui compte c’est le résultat. Leur force, jusqu’à maintenant, c’est d’avoir réussi à conserver cette intégrité alors qu’on a vu de nombreuses boites de prod interactives devenir des agences numériques avouées, après quelques années à remplir dans l’ombre le portfolio de plusieurs agences. Barbarian Group eux, brillent, même dans l’ombre. Et plusieurs autres shops interactives dont North Kingdom ont suivi ce modèle.

Personnellement, je crois énormément en cette formule. Focus (forces et spécialisation) + ouverture (créative et technologique)+ flexibilité (par projet, selon les besoins) = win win pour tout le monde. Des volontaires pour s’en partir une ici? J’en suis ;-)

2017-03-26T13:01:38+00:00 Fév 11, 2009 @ 9:16|Categories: blog|Tags: , , |0 Comments

Leave A Comment

Lire mes billets

Écouter mes podcasts