Lire mes billets

Écouter mes podcasts

Extorsion à la pointe

Une histoire de racket virtuel incroyable. Des propriétaires de pizzerias ont été victimes de tentative d’extorsion de filous virtuels qui exigeaient de se faire verser1 bitcoin afin de se prémunir contre des attaques virtuelles.

Advenant un retard à payer, la mise montait à 3 bitcoins, soit quelques milliers de dollars, à défaut de quoi, les restaurateurs était menacés d’évaluations négatives sur Yelp, le Better Business Bureau  et autres organisations de ce type, ainsi que de SWATing, des appels anonymes à la police pour rapporter des crimes violents ou des transactions de drogue à l’intérieur des établissements.

La particularité de ce type d’extorsion est qu’il est totalement anonyme, de l’envoi de l’avis d’extorsion aux actions jusqu’au paiement en bitcoins.

Domino’s en France a d’ailleurs récemment refusé de payer 40 000$ contre la menace de pirates de rendre publiques les informations privées de 650,000 clients de la chaine de pizza.

L’impression que l’on n’a pas fini d’entendre parler de ce nouveau marché lucratif pour les organisations interlopes.  

2017-03-26T13:19:24+00:00 Juil 7, 2014 @ 12:35|Categories: blog|Tags: , |0 Comments

Leave A Comment