La mort du jingle : on en jase avec Paul Maco de Mile Inn

La diminution des budgets, la nouvelle technologie et la fragmentation du dollar publicitaire ont signé la mort du jingle depuis un bon moment déjà. Mais la façon de faire même du jingle vieillissait mal. « Il existe un côté ringard au jingle. Faire une toune avec les attributs de la marque, ça se pouvait à l’époque. Mais aujourd’hui, chanter « Mon beurre est plus onctueux que les autres beurres », pas sûr que ça fonctionnerait ! » – Paul Maco

Lisez l’article « Le jingle : chantez-la ma chanson» réalisé à partir de ce pizzcast sur le site du Grenier aux nouvelles. Pour en jaser sur Twitter, faites-moi un clin d’œil via le #GrenierMag et mon identifiant personnel, @pizza4all.