Médias traditionnels et millénaires

On jase médias traditionnels et médias numériques avec 3 millénaires

Dans cet entretien avec trois millénaires — fiston et ses deux colocs —, on se questionne sur leur relation avec les médias traditionnels et les médias numériques.Médias traditionnels

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ils lisent encore. Mais sur leur tablette. Ils s’intéressent également à l’actualité, mais sur Twitter. Ils regardent aussi les émissions télé, mais sur Netflix. Et la musique, ils la préfèrent sur SoundCloud avec un algorithme comme DJ plutôt qu’à la radio. Le cinéma, oui toujours. Mais sur le ouèbe.

Nés la télécommande dans une main et la souris dans l’autre, les millénaires consomment les médias traditionnels oui, mais avec une perspective totalement différente de la génération précédente. Finis les rendez-vous imposés, c’est ce que je veux, quand je le veux, là où je le veux.

Certains médias traditionnels tentent de s’ajuster afin de retrouver cette pertinence qu’ils ont perdue depuis trop longtemps auprès du groupe-cible fétiche des publicitaires. Les millennials, les 18-35, représentent la plus grande cohorte depuis l’immense vague des baby-boomers entre 1956 et 1964.

Ignorer leur nouvelle réalité, passer outre les codes qui leur sont propres, penser pouvoir leur imposer une plateforme ou un contenu, c’est croire que la Saint-Jean n’arrivera pas un 24 juin cette année. Petite nouvelle, elle va avoir lieu le 24 juin. Et les millénaires vont la fêter ben fort. Êtes-vous prêt pour le party ?

L'homo millenius fullbranchus | Grenier MagLisez l’article « L’homo millenius fullbranchus» publié sur le site du Grenier aux nouvelles à partir de ce pizzcast. Pour en jaser sur Twitter, faites-moi un coucou via le #GrenierMag et mon identifiant @pizza4all.

2017-04-07T16:17:31+00:00 Fév 2, 2016 @ 17:25|Categories: pizzcast|Tags: , , , |0 Comments

Lire mes billets

Écouter mes podcasts