L’Igloofest : l’art de rendre le froid hot

Faire sourire les gens par -20C, c’est le sympathique défi que s’est donné l’Igloofest

Les pizzcasts, c’est comme la pizza. C’est aussi bon le lendemain, froid. On pique une pointe de conversation avec Nicolas Cournoyer, directeur général de l’événement festif le plus hot au monde, même par -20C,  l’Igloofest.

Depuis 10 ans, l’équipe de l’Igloofest relève l’étrange défi de faire swingner les gens à l’extérieur, en plein mois de janvier et février. Puis pour se relaxer une fois la belle saison revenue, ils troquent la tuque pour la gougoune avec les Piknic Électronik.

Tous les événements extérieurs et autres centres de ski vous le diront. Le principal défi dans ce type d’organisation, c’est de contrôler l’incontrôlable, la météo. J’en sais quelque chose.

Mégashow BudRock no 1

Moi, Sue B et Styx ; )

Trois ans de suite, j’ai participé à l’organisation des MégaShows BudRock,des spectacles gratuits au Parc Jean-Drapeau. Ben, la première année avec Styx, ce fut la grosse pluie. La seconde, le déluge avec ZZ Top. Le troisième, gros soleil pour accueillir Yes (on le mérite, son paradis)

Bref, au cour de ces années, l’équipe de L’Igloofest/Piknic a appris à composer avec les éléments. Et ça ne veut pas dire de savoir monter des tentes en catastrophe au dernier moment. Ça veut dire que l’ensemble du plan d’affaire compose avec cette variable. Même les prévisions financières sont modérées, afin de refléter cette composante.

Et évidemment, avec plus de 650 employés dans les moments les plus forts, ça veut dire une logistique impeccable tant dans la tenue des activités en tant que tel mais aussi dans la sélection d’artistes, leur hébergement et leur transport.

Enfin, comme si ce n’était pas assez, le Piknic a fait des petits un peut partout dans le monde. Ça veut donc dire une autre couche de supervision et de logistique afin que Barcelone, Lisbonne, MelbourneSantiago et Dubai dansent au même rythme que Montréal.

Comme le dit Nicolas dans sa conclusion, en événementiel il faut prendre ça à coeur, et non pas à l’heure !

Profession : dompteurs d'imprévusPour lire l’article « Profession : dompteurs d’imprévus » publié sur le site du Grenier aux nouvelles à partir de ce pizzcast. Pour en jaser sur Twitter, faites-moi un clin d’œil via le #GrenierMag et mon identifiant Twitter, @pizza4all.

 

2017-04-03T16:27:48+00:00 Mar 5, 2016 @ 13:01|Categories: pizzcast|Tags: , |0 Comments

Lire mes billets

Écouter mes podcasts